Donald Trump en terrain ami au congrès de la NRA Trump on friendly ground at the NRA congress | Top.HowFN

Donald Trump en terrain ami au congrès de la NRA
DALLAS — Le président américain Donald Trump a réitéré vendredi son soutien aux membres de la National Rifle Association (NRA), le puissant lobby des armes à feu duquel il s’était pourtant distancié il y a quelques mois.

Pendant son discours, M. Trump, qui assistait à son quatrième congrès consécutif de la NRA, a promis que le droit au port d’armes à feu serait protégé tant qu’il sera président.

Le président Trump a réitéré qu’il serait plus sécuritaire selon lui d’armer le plus de gens possible. Il a plaidé que les attentats de Paris en 2015 auraient été moins sanglants si les Parisiens avaient été plus armés.

Plus de 70 000 membres de l’organisation étaient attendus cette année à l’événement — le premier depuis la tuerie survenue dans une école secondaire de la Floride, qui avait suscité un mouvement de contestation contre le lobby des armes à feu.

Selon Donald Trump, pour éviter qu’un tel drame se reproduise, il faut accroître la sécurité dans les écoles et armer les enseignants. Enlever les armes des écoles les rendrait vulnérables aux attaques, a-t-il argué.

M. Trump, qui était visiblement en terrain ami devant la NRA, en a par ailleurs profité pour vanter son bilan depuis qu’il est à la tête des États-Unis et a souligné l’importance pour les républicains de maintenir leurs acquis en vue des élections de mi-mandat, en novembre.

Il a incité les membres de la NRA à aller voter aux prochaines élections pour ne pas que les démocrates fassent des gains.

Donald Trump s’était distancié du lobby des armes à feu dans la foulée de la fusillade survenue à l’école de Parkland, plus tôt cette année, mais il est revenu sur ses positions depuis.

Lors d’une rencontre télévisée avec des élus à la fin du mois de février, deux semaines après le drame, M. Trump avait reproché à un sénateur républicain d’avoir «peur de la NRA» et avait promis d’obtenir des résultats dans la lutte contre la violence par armes à feu.

Le président avait toutefois précisé plus tard qu’il souhaitait modifier très modestement le système de vérification des antécédents. Le président américain Donald Trump a réitéré vendredi son soutien aux membres de la National Rifle Association (NRA), le puissant lobby des armes à feu duquel il s'était pourtant distancié il y a quelques mois.
ASSOCIATED PRESS
Pendant son discours, M. Trump, qui assistait à son quatrième congrès consécutif de la NRA, a promis que le droit au port d'armes à feu serait protégé tant qu'il sera président.

Le président Trump a réitéré qu'il serait plus sécuritaire selon lui d'armer le plus de gens possible. Il a par ailleurs plaidé que les attentats de Paris en 2015 auraient été moins sanglants si les Parisiens avaient été plus armés.

Plus de 70 000 membres de l'organisation étaient attendus cette année à l'événement, le premier depuis la tuerie survenue dans une école secondaire de la Floride, qui avait suscité un mouvement de contestation contre le lobby des armes à feu.
Le président américain Donald Trump lors de son discours devant la NRA.
Selon Donald Trump, pour éviter qu'un tel drame se reproduise, il faut accroître la sécurité dans les écoles et armer les enseignants. Enlever les armes des écoles les rendrait vulnérables aux attaques, a-t-il argué.

M. Trump, qui était visiblement en terrain ami devant la NRA, en a par ailleurs profité pour vanter son bilan depuis qu'il est à la tête des États-Unis et a souligné l'importance pour les républicains de maintenir leurs acquis en vue des élections de mi-mandat, en novembre.

Il a incité les membres de la NRA à aller voter aux prochaines élections pour ne pas que les démocrates fassent des gains.

Une manifestation contre les armes à feu à Washington.
Plusieurs centaines de milliers de personnes ont récemment réclamé un meilleur contrôle des armes à feu. Photo : Getty Images/Alex Edelman
Valse-hésitation

Donald Trump s'était distancié du lobby des armes à feu dans la foulée de la fusillade survenue à l'école de Parkland, plus tôt cette année, mais il est revenu sur ses positions depuis.

Lors d'une rencontre télévisée avec des élus à la fin du mois de février, deux semaines après le drame, M. Trump avait reproché à un sénateur républicain d'avoir « peur de la NRA » et avait promis d'obtenir des résultats dans la lutte contre la violence par armes à feu.

Le président avait toutefois précisé plus tard qu'il souhaitait modifier très modestement le système de vérification des antécédents.

कोई भी सवाल पूछे ?.या Reply दे

इस कमेंट्स बॉक्स में ✓ Notify me क्लिक करले हम अगले 48 घंटे में आपकी Information इसी साइट पर देने का प्रयास करेगे...विज्ञापन कमैंट्स ना करे अन्यथा 1 घंटे के अंदर हटा दी जाएगी विज्ञापन चार्ज पे कर अपना ads दिखाए Top.HOWFN साइट पर